Rare et bel armet de joute ou de tournoi... - Lot 77 - Thierry de Maigret

Lot 77
Aller au lot
Estimation :
40000 - 60000 EUR
Résultats avec frais
Résultat : 689 040EUR
Rare et bel armet de joute ou de tournoi... - Lot 77 - Thierry de Maigret
Rare et bel armet de joute ou de tournoi entièrement gravé à l'eau-forte et doré en plein, à décor de rubans entrelacés et de rinceaux.
Le timbre, forgé d'une seule pièce, est surmonté d'une crête terminée par une petite torsade sur le des­sus ; en bas, à droite, il est muni d'un bouton poussoir à ressort et d'un doigt percé pour la fixation de la mentonnière. À l'arrière, il est équipé d'un porte-plumail conique en laiton ; à la partie inférieure, la première lame du demi-gorgerin est fixée à l'aide d'une vis.
Mézail à double fente, en-dessous, la partie ventail est percée de trous carrés et, au milieu, sur le bord côté droit, d'un trou fileté pour la fixation de la plaque de protection, pour la joute. En bas, du même côté, il est équipé d'un bouton poussoir à ressort, pour la fixation à la mentonnière.
La mentonnière porte, à droite, un trou et un crochet pour recevoir le doigt percé pour la fixation au timbre.
Le gorgerin est fixé sur la mentonnière, également à vis ; il est formé d'une lame principale, demi-ronde, gravée de stries obliques, sur laquelle étaient fixées deux lames supplémentaires (ces deux lames manquent sur le timbre et sur le gorgerin).
Il reste, à l'intérieur, quelques bandes de buffle blanc pour la fixation de la matelassure et, dans la men­tonnière, une partie importante de la matelassure en tissu rouge, piquée de fil rouge en forme de lo­sanges.
Cet armet a conservé sa plaque de ventail pour la joute, enveloppant, sur la gauche, l'écrou de l'axe d'articulation des trois pièces, et cachant les trous carrés du mézail ; la partie droite est plus petite, ajou­rée de cinq rangées de fentes en forme de trous de serrure, au milieu, elle est percée d'un trou pour le passage d'une vis papillon pour sa fixation. La partie inférieure droite est découpée de façon à laisser libre le bouton poussoir du mézail. (Quelques oxydations).
Époque, Autriche, Augsbourg, vers 1560/1580. Très bon état.
Deux casques de la même série sont connus, l'un au Musée de l'Armée, à Paris, référence H 114 ; l'autre fait partie de la Wallace Collection, référence du catalogue A 188, reproduit en couleurs au frontispice. Ces deux pièces ne possèdent pas la pièce de protection pour la joute ; celle du Musée de l'Armée pré­sente le trou fileté pour la fixation de la plaque ; celle de la Wallace ne devait pas en être équipée. Ces casques ont été utilisés à la cour de Vienne, à l'époque de l'Empereur Maximilien II.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de vente
Retourner au catalogue