[PONTIFICAL & LIVRE de PRIÈRES DU «MAÎTRE...

Lot 211
Aller au lot
30 000 - 40 000 €
Résultats avec frais
Résultat : 280 720 €

[PONTIFICAL & LIVRE de PRIÈRES DU «MAÎTRE...

[PONTIFICAL & LIVRE de PRIÈRES DU «MAÎTRE DE CLAUDE
DE FRANCE»]. Manuscrit tourangeau enluminé de la première moitié
du XVIe siècle (circa 1530) en un volume in-8° (140 x 212 mm), velours
rouge sur ais, dos à nerfs, tranches dorées, traces de lacs (reliure de l’époque et
boîte-étui pastiche en forme de fausse reliure).
66 ff.
PONTIFICAL & LIVRE DE PRIÈRES sur PEAU DE VÉLIN réalisé par «le
MAÎTRE DE CLAUDE DE FRANCE».
CE MANUSCRIT EST ILLUSTRÉ DE DEUX GRAND ES MINIATURES
(l’une, de dédicace, en frontispice et l’autre, héraldique, in fine) et SURTOUT
D’UNE TRÈS RICHE DÉCORATION FLORALE.
L’artiste resté anonyme (un certain Théobald ou Thibaut ?), qui appartenait à l’école tourangelle
de Jean Bourdichon et de Jean Poyet, s’est représenté au début de son ouvrage
en train d’offrir son livre à son commanditaire, l’archevêque de Tours, ancien évêque d’Angoulême.
Il était au service de Claude de France, duchesse de Bretagne et reine de France
(1499-1524), fille de Louis XII et d’Anne de Bretagne, et épouse de François Ier.
COMPOSITION
• f. 1 r° : Veni Creator ;
• f. 2 v° : grande miniature représentant l’archevêque de Tours, recevant le livre des
mains de l’artiste avec en pied la devise du prélat: «Crescit aemulata virtus»);
• ff. 3 r° à 30 v° : Ordinaire de la messe, oraisons complémentaires et cérémoniaire
pontifical : De missa pontificali ;
• f. 31 : consacré à la dévotion à la Sainte Hostie ;
• ff. 32 r° à 43 v° : prières à la Sainte Vierge ;
• ff. 44 r° à 46 v° : suite de l’Ordinaire ;
• ff. 46 v° à 57 r° : invocation des saints (Pierre & Paul, Sébastien, Laurent, Gratien
[1er évêque de Tours en 251], Martin [3e évêque de Tours en 371], Fiacre, Antoine, Marie
Madeleine, Catherine, Marguerite, Barbara, Pétronille, Agathe, Geneviève & Apollonie) ;
• ff. 58 r° à 64 r° : office de saint Martin (prières de laudes, primes, tierces, sextes,
nones, vêpres et complémentaires) ;
• ff. 64 v° & 66 r° : prière en français ;
• f. 65 r° : miniature héraldique.
ILLUSTRATIONS & ORNEMENTATION
61 MINIATURES :
• 2 très grandes : ff. 2 v° & 65 r° ;
• 15 petites, ornées de compositions végétales (florales et autres), agrémentées de
figures entomologiques ;
• 31 grandes lettrines ornées d’armoiries (7), de monogrammes (3) ou de compositions
florales à diverses figures entomologiques (papillons, libellules, coccinelles...) ou autres (8) ;
• 13 larges guirlandes florales et animalières enluminées et rehaussées d’or encadrant
les ff : 3 r°, 8 r°, 9 v°, 11 r°, 12 r°, 13 v°, 14 v°, 20 r°, 36 r°, 44 r°, 45 r°, 46 r° & 58 r°.
TEXTE
En latin (sauf sur 2 ff.). • Exemplaire réglé comprenant 63 ff. portant (normalement)
18 lignes à la page, à l’encre noire ou rouge (dont 5 pages présentant une autre composition
: ff. 1 r°, 24 r°, 31 r°, 64 v° & 66 r°) ; • nombreuses lettrines enluminées à l’or,
sur fond rouge, bleu ou doré ; nombreux bouts-de-ligne ornés et quelques rubriques.
Le feuillet 31, laissé blanc (à cette intention ?), a servi de support à une reproduction
de la Sainte Hostie conservée à Rome dans le trésor pontifical et que le Pape
Eugène IV offrit en septembre 1433 à Philippe le Bon, duc de Bourgogne, ainsi
que l’attestent les quelques vers placés en-dessous et qui confirment la présence du
manuscrit à Dijon.
«[…] Eugene au tresor de leglise»
«La print comme son bref tesmongne»
«Et si fut de par luy transmise»
«A philippe Duc de bourgongne»
«Le duc pour quelque occasion»
«Estant lors arriue a Lisle»
«La receupt par deuotion»
« Lan quatre cens trente auec mille»
«Mais pour sainctement disposer»
« De la relique solemnelle»
« H onnestement la fist poser»
«A diion dedans sa chapelle»
Par la suite, cette reproduction s’est détachée et perdue, laissant apparaître des traces
de colle et de cachet.
ORIGINE
• Manuscrit réalisé pour Antoine de La Barre (1490-1547), doyen de Saint-Martin
de Tours en 1518, nommé évêque d’Angoulême en 1524, puis archevêque de Tours
en 1528.
Représenté en frontispice, ses armoiries (d’argent au chevron de gueules accompagné
de trois étoiles d’azur et au chef cousu d’or, à bordure engreslée de sable) ont été
peintes à sept reprises dans des lettrines (ff. 3 r°, 9 v°, 14 v°, 44 r°, 58 r°, 62 r° & 63 r°)
et en grand dans le dernier feuillet, accompagnées d’une croix archiépiscopale. Un
monogramme (peut-être celui de l’artiste, Theobald ou Thibaut ?) a été inséré dans
trois grandes lettrines (ff. 12 v°, 13 v° & 45 r°). Il a été inscrit sur une pièce de titre au
dos de la boîte-reliure confectionnée au début du XX e s.
• Au cours du XVIe s. (mais à une date inconnue), le manuscrit s’est retrouvé dans le
trésor de la Sainte Chapelle de Dijon, où il a été conservé jusqu’aux pillages révolutionnaires
de 1793.
• Puis des bibliothèques Varenne [de Dijon], avec ex-libris, et Alfred de Vaulabelle,
avec ex-libris.
• Ex-libris au monogramme peint et enluminé, collé sur le premier contreplat.
DÉFAUTS
Reliure accidentée ; quelques feuillets partiellement déreliés ; petites mouillures marginales ;
encre rouge détrempée sur trois lignes du f. 19 v° ; taches rousses sur le f. 31 r°.
RÉFÉRENCES
• Avril & Reynaud, Les Manuscrits à peinture en France 1440-1520. Paris, Flammarion -
B. N. F., 1993 ;
• Chancel-Bardelot, dir., Hermant & alii. Tours 1500, capitale des arts. Tours-Paris,
2012 ;
• Daguin, Bulletin de la Société Nationale des Antiquaires de France, 1921, pp. 179-188 ;
• Histoire abrégée de la Ste. Hostie, conservée à la Sainte Chapelle du Roi à Dijon depuis l’an 1433.
Dijon, Fay, 1719 ;
• Sellenet, La Sainte Hostie de Dijon. Dijon, Jobard, s. d. ;
• Sterling, The Master of Claude Queen of France […]. New York, Kraus, 1975.
TRÈS BEAU & RICHE MANUSCRIT DÛ AU MAÎTRE DE CLAUDE
DE FRANCE .
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue