Victor François Eloi BIENNOURY (Bar sur Aube 1823 - Paris 1893)

Lot 157
Aller au lot
800 - 1 200 €

Victor François Eloi BIENNOURY (Bar sur Aube 1823 - Paris 1893)

Etude pour une figure de prisonnier pour l'église Saint Severin Pierre noire et rehauts de blanc sur papier bleu. Signé en bas à droite V. Biennoury. Porte en bas à droite le cachet d'une collection non identifiée (Lugt n° 3082) 45,5 x 28,5 cm Victor Biennoury entra à l'Ecole des Beaux-Arts en 1839 à l'âge de dix-sept ans dans l'atelier de Drolling fils. Il devait s'y lier avec le graveur Charles Normand. En 1842, il obtint le Grand Prix de Rome pour son Samuel sacrant David. Cette même année il exposa pour la première fois au Salon. A son retour d'Italie il prit rapidement place parmi les peintres officiels. Il fut apprécié comme portraitiste et son talent décoratif lui valut également de nombreuses commandes de décors muraux. Il travailla ainsi en 1860 à quatre-vingt-dix-sept décors pour les appartements d'Eugénie aux Tuileries et à ceux de la bibliothèque de Napoléon III. Son travail disparut dans l'incendie de la Commune. Il fit aussi de nombreux décors d'églises dont ceux de la Chapelle Saint Pierre et Saint Paul à Saint Séverin de Paris en 1852. Il travailla ensuite à la Porte de la Miséricorde et au plafond de l'église de Saint Eustache, sur des décors pour la chapelle du lycée Louis le Grand, des églises Saint Roch et saint Etienne du Mont. Il reçut aussi des commandes pour des églises de provinces au Havre, à Besançon et Tarbes
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue