Antoine DUPRAT (1463-1535)

Lot 101
Aller au lot
1 300 - 1 500 €
Résultat : 1 600 €

Antoine DUPRAT (1463-1535)

Cardinal et chancelier de France. 2 L.S. avec compliments autographes, Nantouillet 19 et 21 février [1524], à Jean de Selve, Premier Président de la court de Parlement de Paris; 1 page et 1 page et demi in-fol., adresses. Longues lettres au sujet du procès sur la conspiration du connétable de Bourbon. 19 février. Le Roi demande que les dépêches chiffrées venues d'Angleterre soient jointes «au proces du connestable. Il est besoing que ceulx qui seront presens quant ledit chiffre se verra jurent le tenir secret, car si en Angleterre scauroient le cas feroient trancher la teste [à celui] qui advertit ledit Sgr qui perdroit ung bon serviteur». Puis il parle des prisonniers et de Saint-Vallier, et avertit que le Roi s'inquiète de «la cause pour laquelle avez differé de prounoncer les arrestz. Il me semble que sera bon avant que tirer oultre que luy envoyez ce qui a esté fait cloz et scellé. Cest ung cas qui le touche et tout son Royaume, la raison veult bien quil en soit adverty»... 20 février. Après avoir parlé de l'argent pour faire l'habitation de Saint-Vallier (complice du connétable), il approuve l'opinion de Selve de garder secret le «deschiffrement venu d'Angleterre» jusqu'à la venue du Roi, plutôt que de le transmettre au rapporteur. «Neantmoins ledit Sgr veult bien quon le voye pour monstrer de plus en plus le maulvais vouloir de mr de Bourbon qui entendoit se faire Roy, et de la finesse que luy brassoient ces ennemys dud Sgr aqui Il se fiet, qui entendoient saider de luy pour venir à leurs ataintes, et puis luy bailler la venue, et le grant dangier et peril, ou ce pouvre Royaume tumboit». Quant à la procédure contre le duc de Bourbon, elle ne peut, selon le Roi, qu'aboutir, en sa présence, à la condamnation, «prinse de corps et main mise aux biens»... Etc
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue