Denis BRIÇONNET (1473-1535)

Lot 28
Aller au lot
700 - 800 €
Résultat : 450 €

Denis BRIÇONNET (1473-1535)

Prélat et diplomate. L.A.S. et 2 L.S. avec compliments autographes «D. evesque de St Malo», Rome [1517-1518], à Jean de Selve, Vice-Chancelier de Milan; 2 et 4 pages et demie in-fol., adresses (lég. mouill. à la dernière). Lettres écrites de Rome comme ambassadeur extraordinaire de François Ier. 15 novembre, au sujet de Jean Marie Cataneo, secrétaire de Mgr le cardinal de Cortone, qui «ayant esté mis en possession de la parrochialle de St Stephanin ad Noxigram de Milan vacante par mort, fut molesté ung peu apres par monsr Le Rouge senateur dud. Milan et neantmoins depuys par justice restitué en sa possession, en laquelle il a demeuré paisible dix sept mois». Puis Le Rouge l'a «dechassé de nuyt et par force du presbitere et de sa possession, ung sien frere, sa femme et enfans qui demeuroient ceans»... Il demande justice... 19 novembre. Le Saint-Père a vu «loffice de St Lazare qui trouve bien faict», pour lequel il a demandé un rapport. Briçonnet espère le renvoyer bientôt: «pour lamour de lobligation quay à madame Ste Marthe vostre amour et la devotion que feu monseigneur le cardinal mon père avoit a touz les troys je my emploieray de tout mon pouvoir». Puis il parle du bref d'exemption qu'il a obtenu «pour les monasteres observans des Dames de Milan», du procès qu'il a pendant «pour raison du grand archidiacone de leglise Nostre Dame de Reims, que jay possedé seize ans». Il ajoute que le Saint Père est irrité des nombreuses plaintes et querelles, «despoilles de possessions de benefices de la duché de Milan»... 10 décembre. L.A.S. Il lui renvoie la bulle de Saint-Lazare et espère qu'elle est selon son désir; s'il manque quelque chose, il la fera amender... Il parle ensuite des indulgences qu'il a obtenues aux fêtes des Saintes Marthe et Madeleine, «et de bonne devotion»..
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue