Beau coffret-nécessaire contenant une paire...

Lot 227
Aller au lot
8 000 - 12 000 EUR
Résultats sans frais
Résultat : 7 000 EUR

Beau coffret-nécessaire contenant une paire...

Beau coffret-nécessaire contenant une paire de pistolets d'officier par Le Page à Paris, à silex transformés à percussion, canons octogonaux légèrement tromblonnés en acier damas à ruban couleur tabac clair, rayés cheveux, légèrement damasquinés d'or aux tonnerres, marqués sur les pans latéraux: “Le Page à Paris” et “Arqer de l'Empereur”; les pans supérieurs sont ornés d'une grenade enflammée, bouches à décor doré, points de mire réglables en argent et en acier bleui, calibre 13 mm; les canons sont marqués en-dessous: “N 1299”, et datés: “A 1810”. Platines polies blanc, gra­vées de dragons et de feuillages et marquées aux centres: “LEPAGE À PARIS”, numérotées à l'intérieur: “N 1299” et datées: “A 1810”. Garnitures en acier polies blanc, découpées et gravées de rinceaux, de feuillages et d'urnes; pontets à prises de doigts; queues de détente réglables. Crosses à fûts courts en noyer veiné, poignées quadrillées; calottes en ébène et en fer gravées. Coffret plaqué d'acajou, bordures à baguettes en ébène ainsi que les champs intérieurs; au centre du couvercle, un écusson en laiton monogrammé: “J D” (Jean Dubouchet); l'intérieur du couvercle est gainé, sur les côtés, de maroquin rouge, le fond de maroquin vert, les deux ornés d'une frise d'or; l'intérieur du coffret est gainé de maroquin rouge doré aux fers, les fonds et les entourages des compartiments sont gainés de maroquin vert; il est complet de tout ses accessoires, dont une poire à poudre en corne translucide à monture en laiton; longueur des pistolets 35,5 cm, coffret 44 x 27,5 x 7,6 cm. (Quelques légers manques à l'ébène des calottes; charnières changées).
Époque Premier-Empire, transformé sous la Restauration. Très bon état.
Jean DUBOUCHET ou du BOUCHET, né le 29 avril 1747 à Saint-Tropez, † le 19 septembre 1827; Baron d'Empire par lettres patentes du 12 avril 1810; confirmé par lettres patentes royales, le 12 décembre 1820. Capitaine au régiment de Brie, 1783; lieutenant-colonel, en 1793; commandant d'armes; député du Var au corps législatif, 1811/1815; chevalier de la Légion d'honneur, le 31 juillet 1811, puis officier, le 2 novembre 1814; chevalier de Saint-Louis; le Roi devait en outre lui conférer le grade de lieutenant-colonel à titre honorifique, le 4 juin 1817.
LE PAGE Jean, arquebusier et fourbisseur à Paris, de 1779 à 1822, né en 1746 † en 1834. Il fut l'arquebusier de Louis XVI, du Pre­mier Consul, puis de l'Empereur et de Louis XVIII. Il créa le système à fulminate par brevet du 28 avril 1810 qu'il dénommait “son nouveau système”; il n'y eut qu'une toute petite fabrication d'armes utilisant ce système. Contrairement à son confrère et concurrent Nicolas-Noël Boutet, il garda les faveurs du nouveau régime sous la Restauration. Il était établi 950, rue de la Loi, en 1798, puis plus tard au 494 de la même rue qui deviendra rue de Richelieu et son atelier prendra le numéro 13 qui deviendra plus tard le numéro 8. Son fils Henri, Jean, André, Prospère lui succède en 1822 et se retire en 1842, né en 1792 † en 1854.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue