Alfred DE DREUX (Paris 1810 - 1860)

Lot 40
Aller au lot
12 000 - 15 000 EUR
Résultat : 19 000 EUR

Alfred DE DREUX (Paris 1810 - 1860)

Ecuyer sur un cheval noir Aquarelle 21,6 x 27,3 cm Provenance : Vente collection de M. X. [Groult], Paris, Hôtel Drouot, 26 mars 1953, n° 10, reproduit. Alfred De Dreux se forma dans l'atelier de son oncle Pierre Joseph Dedreux - Dorcy, mais on attribue son goût pour les sujets équestres à une influence Géricault, dont il fut l'élève. Il étudia également auprès de Cogniet. De Dreux devint rapidement le peintre de la haute société sous la monarchie de juillet, portraiturant ses élégants modèles avec leurs chevaux et leurs chiens dans des paysages choisis. Il réalisa son premier portrait équestre pour le duc d'Orléans et exposa pour son premier Salon en 1831. Il transforma d'ailleurs à cette époque son nom de Dedreux en De Dreux. En 1844, il se rendit pour la première fois en Angleterre, chargé de commémorer la visite de Louis - Philippe à la reine Victoria. Il devait y rencontrer les peintres Ferneley, Herring et Fielding et se spécialiser désormais dans les scènes « sportives ». Il retourna en Angleterre quatre ans plus tard, afin de réaliser les portraits de la famille d'Orléans, récemment détrônée. Sous le IInd Empire, De Dreux continua sa brillante carrière de peintre mondain et officiel auprès de la nouvelle cour. D'après une rumeur romanesque perpétuée jusqu'à aujourd'hui, il serait mort des suites d'un duel avec le comte de Fleury, aide de camp de Napoléon III. Il apparaît qu'il aurait plutôt succombé prosaïquement de maladie.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue