FRANÇOIS Ier (1494-1547)

Lot 60
Aller au lot
7 000 - 8 000 €
Résultat : 10 000 €

FRANÇOIS Ier (1494-1547)

7 L.S. «Francoys», Rouen janvier et Saint-Germain-en-Laye février [1522 ?], au Premier Président Jean de Selve; contresignées par Florimond Robertet (la 1ère par Nicolas de Neufville, la 6e par Robert Gedoyn); 1 page in-4 ou in-fol. chaque, adresses. Rouen 17 janvier. Il est averti «que soubz umbre de quelque prest que ma liberallement faict maistre Charles de Louviers, et que contre verité on a mis en avant que cestoit pour lachapt de loffice de mon conseiller clerc en ma court de parlement»; il demande qu'en vertu des lettres de don on reçoive Louviers dans son office. Saint-Germain-en-Laye 5 février. Il veut que soient délivrées sans délai au Sieur de Boisy [Claude Gouffier] les lettres d'assiette qu'il lui a baillées «pour recompense des deniers et vaissele dor que jay prins de feu mon cousin le grant maistre son père». 9 février. Il demande de hâter la publication de ses lettres en forme d'édit «par lesquelles je exemte separe et eclipse de la jurisdiction de mon prevost de Paris et lieutenant civil toutes les causes matieres et proces pour le faict de la conservation dont il soulloit et avoit accoustumé de congnoistre comme conservateur desdits privilleiges, et cree ung bailly lieutenant et autres officiers pour doresnavant en congnoistre»... 9 février. Il presse «la publication de ledit de lerection des vingt conseilliers que jay advisé de mettre en ma court de parlement», afin de pouvoir nommer les personnages qui occuperont ces offices. 10 février. Il demande la publication immédiate de son édit de création de vingt conseillers au Parlement. 24 février. Il presse la tenue du procès «entre le viconte et seigneur de Montfort prochain parent de mon cousin le duc de Gueldres, et Yolande de Luxembourg et ses consors en matiere de partaige»... 28 février. Il convoque Selve et quatre conseillers de la cour du Parlement, avec les pièces et sacs du procès, afin de l'informer «du proces pendant en madite court entre maistres Seraphin et Jehan du Tillet freres, pour raison du greffe civil dicelle»..
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue