TOSHUSAI SHARAKU (actif 1794-1795) Oban tate-e... - Lot 23 - Thierry de Maigret

Lot 23
Aller au lot
Estimation :
20000 - 30000 EUR
Résultats avec frais
Résultat : 130 000EUR
TOSHUSAI SHARAKU (actif 1794-1795) Oban tate-e... - Lot 23 - Thierry de Maigret
TOSHUSAI SHARAKU (actif 1794-1795) Oban tate-e de la pièce de kabuki «Katakiuchi Noriai-Banishi», recueil de récits de vengeance, donnée le 5e mois de 1794 au théâtre Kiriza. Okubi-e de l'acteur Ichikawa Komazo II dans le rôle de Shiga Daishichi. Sur fond micacé gris. Signé Toshusai Sharaku ga, cachet de censeur kiwame, éditeur Tsutaya Jozaburo. En haut à gauche, l'inscription probable Matsumoto Komazo II. En bas à gauche, un cachet de collectionneur illisible. (Doublé, taches). 37 x 24,5 cm Ichikawa Komazo II commence sa carrière au théâtre Nakamuraza d'Edo sous le nom de Ichikawa Sumizo I, qu'il reçoit en 1770. Il change ensuite son nom de scène en 1772 pour Ichikawa Komazo II lors de la représentation de la pièce «Oyoroi Obido Shinozuka». Puis il prend le nom de Matsumoto Koshiro V lors d‘une cérémonie au théâtre Ichimuraza le 11e mois lunaire de 1801. Le 5e mois lunaire de 1794, la première de la pièce «Katakiuchi Noriai Banashi» (recueil de récits de vengeance), écrite par Sakurada Jisuke I est donnée au théâtre Kiriza d'Edo. Ichikawa Komazo II y joue le rôle du kagokaki (porteur de palanquin) Hototogisu no Gorozo, en réalité Shiga Daishichi, et le rôle du valet de Shinoda prénommé Tsutahei. Shiga Daishichi est un gouverneur malhonnête de la région et a le rôle principal dans cette pièce. Matsuhita Mikinoshin, ancien samouraï devenu paysan à Shiroishi, découvre que Shiga Daishichi a dissimulé dans un champ un miroir qu'il a dérobé à son seigneur. Mikinoshin, en homme honnête ne veut pas rendre le miroir à Shiga Daishichi. Ce dernier le tue alors. L'histoire est centrée sur la vengeance de la mort de Mikinoshin par ses filles, Shinobu et Miyagino. Cette estampe représente probablement le moment où Shiga Daishichi s'apprête à tuer Matsuhita Mikinoshi. Son bras droit étant sorti de la manche, il saisit son sabre. Référence : D'autres impressions conservées au Musée Guimet, Paris ; Kunsthalle, Bremen ; The Metropolitan Museum of Art, New York ; Museum of Fine Arts, Boston ; The Art Institute of Chicago ; Philadelphia Museum of Art ; Collections Baur, Genève ; Tokyo National Museum.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de vente
Retourner au catalogue