SOUVENIR d'Achille FOULD (1800/1867) Exceptionnel...

Lot 387
Aller au lot
Estimation :
35000 - 45000 EUR
Résultats sans frais
Résultat : 52 000EUR

SOUVENIR d'Achille FOULD (1800/1867) Exceptionnel...

SOUVENIR d'Achille FOULD (1800/1867) Exceptionnel bijou de grand croix de l'ordre de la Légion d'honneur, en or, émaillé, serti de diamants, de rubis et d'émeraudes, probablement offert par Napoléon III à son ministre. Fabrication attribuée à Ouizille Lemoine, joaillier de la Légion d'honneur, au 1 rue du Bac à Paris. Le revers se présente comme une croix normale, émaillée, laissant apparaître uniquement les diamants des pointes, de l'anneau ainsi que les rubis du ruban et des fruits des branches de lauriers, les émeraudes des feuilles de lauriers et de chêne. L'avers est entièrement pavé de diamants, il comprend environ 300 diamants (brillants et roses) dont 16 gros, 12 rubis et 32 émeraudes. Diamètre 73 mm; hauteur 120 mm avec l'anneau; poids 112 g. (Manque une émeraude dans le feuillage). Époque Second-Empire. Très bon état. Le Musée de la Légion d'honneur présente dans ses collections deux croix similaires: l'une ayant appartenu à Napoléon III, faisant partie de l'écrin de l'Empereur, l'autre, accompagnée de sa plaque, offerte par Napoléon III à Eugène ROUBER (1814/1884), également ministre d'état, conseiller d'état et président du Sénat; la plaque, également pavée de diamants, est signée: "Ouizille - Lemoine". Ces pièces sont reproduites dans le catalogue de l'exposition Écrins impériaux, splendeurs diplomatiques du Second-Empire, édité par la Société des Amis du Musée national de la Légion d'honneur en janvier 2011. Achille FOULD né en 1800, fils d'une grande famille de banquiers depuis la fin du XVIIIe, banquier lui-même et homme politique, intime des Princes d'Orléans, grand amateur de chevaux et l'un des fondateurs du Jockey-Club, il rentre dans la vie politique comme conseiller général de Tarbes en 1839. Député des Hautes Pyrénées, en 1842. Il tend à se présenter progressivement comme un spécialiste des questions relatives aux finances publiques et aux impôts. Député de la Seine, en septembre 1848, en seconde position derrière Louis-Napoléon Bonaparte. En
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue