[Anatole FRANCE]. Léontine ARMAN de CAILLAVET.

Lot 14
Aller au lot
400 - 600 EUR
Laisser un ordre
Votre montant
 EUR
Enchérir par téléphone
Enchérir par téléphone

[Anatole FRANCE]. Léontine ARMAN de CAILLAVET.

11 L. A. S. [septembre-décembre 1909] à Noël Charavay, 27 pages de formats divers, 5 en-têtes du Château Caillavet, adresses et enveloppes.
Curieuse correspondance confidentielle au libraire et ami intime d'Anatole France, sur la liaison que celui-ci entretenait avec l'actrice Jeanne Brindeau. • Capian, 29 septembre: «Je ne sais plus que faire de ce malheureux rêveur incapable de travailler, irritable et violent et empoisonné je le crains à jamais. Lui qui était la gloire la plus haute et la plus pure de son pays, le voilà qui en est la risée»... • 5 octobre: «Notre ami a recommencé à travailler et j'espère que son génie n'aura pas sombré tout à fait dans cette déplorable aventure». Il ne s'agit pas d'un regain de jeunesse mais d'«une folie sénile provoquée par des pratiques au[x] quelles l'auteur du Lys rouge ne s'était pas abandonné jusqu'ici [...] “ L'élue de son coeur ” possède des talents que l'Académie ne couronne qu'à huis clos et rétribue sur versements individuels»... Elle eut compris et pardonné «une défaillance discrète», mais non «la grossièreté, la brutalité, le cynisme incroyable qui ont présidé à celle-ci»... France n'est pas disposé à renouer des liens que Charavay a aidé à rompre; il est conscient du ridicule et a tout fait pour «fuir l'enchanteresse» qui le poursuivait... • Bordeaux, 10 octobre. Les propos désobligeants ne sauraient être le fait de Pozzi, un ami dévoué et discret, et elle sait que
Brousson «avait essayé le possible pour enrayer la fatale aventure» et qu'il s'était «séparé de France en le voyant persister dans sa folie»... • Capian, mercredi [13 octobre]. Elle réclame des précisions sur la dame qui se dit renseignée par Pozzi et partage ce qu'elle a appris du projet de la «coquine» d'épouser France: «Vous me faites sourire quand vous me parlez de son fougueux tempérament» [...] «la demoiselle a réveillé par des ressources spéciales des sens endormis et il en a été charmé pour son malheur, car il nous est arrivé guetté par l'apoplexie et marchant vers le gâtisme»... • Jeudi [14 octobre]. Elle voudrait faire publier un démenti du mariage avec la demoiselle, et recommande de consulter l'éditeur Georges Calmann Lévy qui sera sensible à l'argument que France n'a pas écrit une ligne dans le mois suivant son retour, car il «est la gloire et la grande ressource de la maison C. L.»... • Jeudi [21 octobre]. La persécution des journaux continue; en témoigne «la figure décomposée de notre ami après la venue du facteur» et son mari confirme la réception de coupures et de lettres anonymes: «Les points noirs aux yeux étaient bien des globules sanguins extravasés c'est-à-dire de la congestion, suite des transports amoureux»... • Hendaye 24 octobre. Selon sa femme de chambre, «avec laquelle notre ami est plus expansif», il aimerait que les journaux démentissent la nouvelle: «Il m'a l'air vraiment échappé à l'envoûtement et parle de son aventure avec mépris»... • Capian, 9 novembre: «Sa vue reste troublée et il a une peine infinie à se remettre au travail. Retrouvera-t-il après une pareille épreuve cette magnifique vigueur de pensée qui faisait l'admiration de tous ? [...] On ne se livre pas impunément à son âge à de pareilles folies»... • 4 décembre. Trop souffrante pour accompagner leur ami à Paris, elle compte sur la vigilance et l'amitié de Noël: «J'espère que le danger est conjuré, enfin ayez l'oeil»... • 7 décembre. Elle déplore que leur ami ne manifeste pas plus de révolte contre sa propre conduite: «Je ne parle même pas des turpitudes privées, quoiqu'elles fussent en train de le conduire au gâtisme. Mais sa conduite publiquement étalée avec tant de cynisme et jetant le ridicule sur son nom»...
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue