Famille d'AIGUEPERSE. Important ensemble...

Lot 362
Aller au lot
Estimation :
600 - 1000 EUR
Résultats avec frais
Résultat : 1 914EUR

Famille d'AIGUEPERSE. Important ensemble...

Famille d'AIGUEPERSE. Important ensemble d'archives.
* Documents administratifs, correspondance d'affaires: plus de 130 lettres et pièces, 1666-1820, la plupart adressés à Alexandre-Jean-Baptiste d'Aigueperse (1747-1823), greffier à Lyon, puis maire de Régnié et juge à Villefranche (Rhône), fin XVIIIe-début XIXe siècle. Extraits des rôles de capitation, convocations de la Section armée Lepelletier, certificats, passeports, correspondance avec les administrateurs du district de Villefranche, pièces de procédure, extraits de greffe, reçus... * Correspondance familiale: plus de 320 L.A. et L.A.S., 1803-1834, la plupart adressées à Antoine-Jean-Baptiste d'Aigueperse (1787-1861) greffier et érudit, ou à Madame, née Marie-Antoinette Perret, ou à ses parents, Alexandre-Jean-Baptiste d'Aigueperse et Madame, née Thérèse Boscary. Mariages, naissances et décès dans les familles d'Aigueperse, Boscary de Romaine, Foucher de Careil, Perret, de Provigny... Anecdotes sur des projets de mariage, affaires de succession, nouvelles domestiques, intrigues... * Manuscrit a.s. d'Antoine-Jean-Baptiste d'Aigueperse, Principes d'Agresti (22 p. in-fol.).
* Registre de ménage portant «Alexandrine» sur la couverture, 1785-1826 et 1889-1894 (in-fol. de 68 pages plus ff. blancs, rel. cart. recouverte de vélin de réemploi; pièces intercalaires). Dépenses pour fournitures et services; listes de blanchisserie; prêts de livres, inventaire d'outils, rentrées de produits de fermiers, chasse de becfigues... * Théodore Perret (1757-1832) juge au tribunal de commerce de Lyon. Plus de 190 L.A.S. familiales (qqs L.A.) à son beau-père, Pierre-François Boscary: affaires financières et de succession, 1804... À sa femme, née Anne-Marie Boscary, 1805-1825 (8): à propos d'un procès pour lequel il a obtenu diverses recommandations (Boissy d'Anglas, Éd. Mounier), leurs amis, leurs santés... à ses frères, marchands de feu à Beaucaire: craintes, en 1815, que les Lyonnais à Beaucaire ne soient accusés d'être «
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue