Belle paire de pistolets à silex exécutés...

Lot 215
Aller au lot
Estimation :
18000 - 22000 EUR
Result without fees
Result : 15 000EUR

Belle paire de pistolets à silex exécutés...

Belle paire de pistolets à silex exécutés par Frappier pour Edwige Éléonore Reine de Suède:
Canons à quatre registres, pans, cannelures, ronds puis de nouveau ronds, dorés et gravés aux tonnerres au chiffre couronné: "H R S E" maintenu par deux angelots et surmonté de la couronne royale, deuxièmes registres gravés de feuillages et les troisièmes d'un personnage, calibre 13,5 mm, queues de culasse gravées, l'une d'elles porte le numéro: "194" (le 4 inversé); platines à corps ronds ciselés, gravées de personnages, sur la première un soldat à l'antique, armé d'un glaive, combat une aigle sur ses foudres, sur la deuxième platine un autre soldat, tenant une lance, poursuit l'aigle qui s'enfuit, elles sont signées: "FRAPIER À PARIS", chiens ciselés, vis de chien ciselées d'un masque grotesque, contre-platines en fer ajourées; pontets en fer ciselés, gravés et repercés, passants de baguette tournés, calottes à longues queues en fer ciselées de rinceaux et de masques grotesques, les clous damasquinés d'or terminés par une tête de lion en demi ronde-bosse, pièces de pouce en fer ciselées et ajourées au chiffre de la Reine de Suède Edwige Éléonore surmonté de la couronne royale; crosses en ronce de noyer, sculptées de rinceaux; baguettes en bois à embout en ronce terminé par un clou en fer; longueur 52,5 cm. (Léger fêle à un chien; quelques petites fractures à l'extrémité des fûts; les deux vis et une mâchoires de chien refaites).
Époque, France, Paris, vers 1670/1680. Bon état.
Edwige Éléonore de HOLSTEIN-GOTTORP, née le 23 octobre 1636 au château de Gottorp † le 24 novembre 1715 à Stockholm; elle fut Reine consort de Suède et de Finlande de 1654 à 1660; elle épousa le Roi Charles X Gustave de Suède, le 24 octobre 1654; veuve en 1660, elle exerça, pendant 12 ans, la régence pour son fils unique Charles; elle fut également régente, en 1697, et, de 1700 à 1713, pour son petit-fils Charles XII de Suède, alors en guerre contre la Russie.
FRAPPIER (ou FRAPIER) Pie
My orders
Sale information
Sales conditions
Retourner au catalogue